Anne-Marie Quintard

logo des Optimales de Livron

Pourquoi vouliez-vous participer aux Optimales ?

Je souhaite participer aux Optimales parce que je suis en accord avec ce que fait Nathalie que je suivais déjà virtuellement avant de la connaître, tout ça grâce à mon illustrateur préféré.  Je suis optimiste de naissance, une hérédité donnée par mon père. Je reste une enfant fascinée par la nature, la beauté et la nouveauté.

Teaser : Que va-t-on trouver sur votre stand ?

Mes lecteurs trouveront dans mes romans, une grande place donnée aux femmes et aux enfants, à l’écologie et à la pédagogie.  Il y a des gentilles licornes, des guêpes asiatiques, des chats, des araignées, des lions qui ne veulent manger que des carottes bio ardéchoises, un père Noël pas très en forme…  Une écriture spécialisée Dys.
Image d'un mégaphone
sourire avec un clin d'oeil

Quel est votre conseil pour avoir la pêche ?

La beauté est essentielle pour moi. Pour avoir la pêche, j’ai besoin d’admirer l’humain, la faune, la flore.  Ma meilleure arme est la lucidité, tout n’est pas positif mais il y a tant de beauté, tant à explorer, tant à réinventer. Je me concentre sur l’instant présent, Je me drogue à la joie car je suis une éponge émotionnelle, je me tourne alors vers certains auteurs, certains films ou des rituels de fête.

Quels sont vos cookies préférés ?

Je ne suis pas accro aux cookies mais aux gâteaux de mon pâtissier, parce que ce sont des œuvres d’art peu sucrées. Donc pas d’état d’âme. Je goûte des expériences multisensorielles, une belle assiette, un beau gâteau et des sensations aiguisées. 
Cookies
Retrouvez

Anne-Marie Quintard

sur :