Maritza Jaillet

logo des Optimales de Livron

Pourquoi vouliez-vous participer aux Optimales ?

Je voulais dĂ©jĂ  participer aux Optimales parce que l’optimisme me caractĂ©rise. On me nomme souvent « le soleil », on me dit rĂ©gulièrement que j’apporte la lumière oĂą je passe et, bien sĂ»r mes pouvoirs de tardigrade sont Ă  l’oeuvre, mais c’est surtout mon envie de voir un monde meilleur. Ensuite, parce qu’Ă  cause d’un Ă©vènement dont je tairais le nom, et qui a figĂ© le monde artistique, je n’allais plus en salon. Les Optimales sont une bonne occasion pour se remettre en selle. Enfin, parce que c’est l’occasion de rencontrer du monde, et surtout les personnes qui vont participer Ă  l’organisation ! J’adore les rassemblements.

Teaser : Que va-t-on trouver sur votre stand ?

Vous retrouverez sur mon stand de la bonne humeur, de l’humour… et des livres. Peut-ĂŞtre mĂŞme une autrice timide, mais très bavarde. Sisi ces termes vont ensemble.
Image d'un mégaphone
sourire avec un clin d'oeil

Quel est votre conseil pour avoir la pêche ?

Pour avoir la pĂŞche, j’adore penser Ă  comment je peux et vais aider les autres ? Je me pose cette question dès le rĂ©veil et elle me suit jusqu’au soir. Sinon j’ai l’habitude de me rĂ©pĂ©ter « motiva-twa petite tardigrade » et tout s’enclenche facilement !

Quels sont vos cookies préférés ?

Mes cookies préférés sont au nocciolata, ou tout chocolat noir. Je préfère quand il est bien amer.
Cookies